Achat, vente, location de vignes, vignobles, propriétés et domaines viticoles
 
L'actualité du foncier viticole
A lire aussi sur intervignes.com

Mercredi 19 janvier 2022

37,5 millions hl de vin en 2021, la vendange française révisée à la hausse reste basse


Contrairement aux prévisions, la récolte 2021 n'est pas descendue sous les 35 millions hl. Le bilan par bassin confirmera l'hétérogénéité des situations selon les zones. Le point en infographies.

37,5 millions hl de vin en 2021, la vendange française révisée à la hausse reste basse

En 2021, la France produit 37,5 millions hectolitres de vin d'après les données provisoires des déclarations de récolte arrêtées au 7 janvier 2022 et présentées par la direction générale des douanes ce 12 janvier durant le conseil spécialisé vins de FranceAgriMer. Comme attendu, la vendange française affiche une forte en baisse, avec -13 % par rapport à la moyenne des six derniers millésimes (43 millions hl). Mais la récolte n’est pas descendue sous la barre symbolique des 35 millions hl, contrairement à ce que laissaient augurer les précédentes prévisions.

Malgré le gel, les pluies, la coulure puis la sécheresse, la récolte 2021 reste supérieure à la production enregistrée en 2017 sur le territoire français (36,8 millions hl). La baisse reste tout de même conséquente, presque -20 %, en comparaison du millésime 2020 (mais la perte ne s’élève finalement qu’à -12 % par rapport à la campagne 2019). Même avec cette révision à la hausse, la France reste à sa place le troisième pays producteur de vin au monde (d'après les données de l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin).

Hétérogénéité entre bassins

Sans le retranscrire intégralement, le détail des récoltes par bassins viticoles confirme les fortes hétérogénéités de rendement remontées du terrain. Les vignobles du Val de Loire-Centre et de Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura affichent les baisses de volumes les plus importantes, autour de -34 %, par rapport au millésime précédent. La Champagne, le Languedoc-Roussillon et le Sud-Ouest oscillent entre -20 et -25% en termes de baisse de production. La partie Sud-Est du pays apparaît la plus préservée, les échos parvenant de Provence semblant même indiquer un volume de récolte supérieur à 2020. Le bassin Cognac Charentes est le premier producteur de vin de 2021, surclassant le Languedoc, comme le montre l'infographie ci-dessous.