Achat, vente, location de vignes, vignobles, propriétés et domaines viticoles
 
L'actualité du foncier viticole
A lire aussi sur intervignes.com
  • Grands Chais de France investit dans le vin blanc sec de Bordeaux
  • La France perd 1 domaine viticole sur 6 en 10 ans

Mercredi 12 janvier 2022

Grands Chais de France investit dans le vin blanc sec de Bordeaux


Propriété bordelaise ne produisant que des blancs secs, le château Moulin de Launay entre dans le giron du négociant GCF.

Grands Chais de France investit dans le vin blanc sec de Bordeaux

Cinquième génération à la tête de la propriété, la famille Greffier vient de signer un compromis de vente cédant le château Moulin de Launay (74 hectares en AOC Entre Deux Mers) au groupe des Grands Chais de France (GCF). L’acte de cession est en préparation. Le vigneron Ludovic Greffier doit rester sur la propriété et en devenir le chef d’exploitation de ce domaine ne produisant que du blanc sec, ce qui a particulièrement intéressé le premier vinificateur privé de France (possédant 3 000 ha de vignes).

Le gel de 2017 avait fortement fragilisé le château Moulin de Launay, propriété familiale à Soussac (Gironde), qui écoule 70 % de sa production en vrac et 30 % en bouteilles (CHR, grande distribution). Ce n’était pas la seule épine dans le pied pour Ludovic Greffier. Il devait également restructurer son vignoble d'ici 2025, pour se conformer au cahier des charges de l’AOC Entre Deux Mers. Ses vignes doivent passer de 2 100 à 4 500 pieds/hectare. Autant dire un investissement de 21 000 €/ ha que le viticulteur ne peut assumer. D’où son choix personnel de trouver un acquéreur. De son côté, Grands Chais de France voit dans ce rachat une réponse à une logique de marché pour des blancs de qualité très demandés.

Conversion bio

Le château Moulin de Launay, qui ne fera désormais que de la bouteille va être restructuré et converti en bio. Une dizaine d’hectares par an pourrait être replanté et conduite en viticulture biologique. Ce n'est pas une première pour Grands Chais de France, qui a déjà démontré son savoir-faire à reprendre des sociétés en difficultés et à mener, dans des délais courts, les restructurations nécessaires