Achat, vente, location de vignes, vignobles, propriétés et domaines viticoles
 
L'actualité du foncier viticole
A lire aussi sur intervignes.com
  • Axa vend Petit Village aux familles Moulin et Cathiard (Beauregard)
  • Les ambitions d'Oddo vins et domaines
  • Boris Champy reprend le domaine Didier Montchovet

Vendredi 06 mars 2020

Guy Rochais donne les clés du château de Plaisance à Vannessa Cherruau


En vente depuis des années, la propriété angevine en biodynamie a trouvé deux repreneurs. Ce qui écarte l'option de sa reprise par la coopération locale.

Guy Rochais donne les clés du château de Plaisance à Vannessa Cherruau

Domaine de 25 hectares de vignes à Rochefort-sur-Loire (Anjou), le château de Plaisance revient de loin à entendre sa nouvelle copropriétaire, Vanessa Cherruau. Ayant repris la propriété en septembre dernier avec l’investisseur Emmanuel Lemaire (via sa holding LMR), la diplômée de l’école supérieure d’agriculture d’Angers reconnaît n’avoir que 16 ha réellement en production. « Il faut replanter 45 000 pieds de vigne et renouveler un matériel usé. C’est le problème quand il n’y a pas de repreneur, il n’y a plus d’investissements » résume Vanessa Cherruau.

Mis en vente depuis plusieurs années par la famille Rochais, le château de Plaisance ne trouvait pas d’acheteur. Ses propriétaires, « Guy et Patricia Rochais, étaient moralement épuisés et n’avaient plus la force de continuer. Si le rachat n'avait pas eu lieu en septembre 2019, ils auraient cédé la propriété à la cave coopérative CAPL (Coopérative Agricole du Pays de Loire, dont l’union commerciale est Loire Propriété) » rapporte Vanessa Cherruau. Pour Loire Propriétés, ce rachat aurait complété de récents investissements angevins, notamment le domaine du Landreau (Coteaux du Layon) et le château Bellerive (Quarts de Chaume).

Fan de chenin

Pilotant désormais le château de Plaisance, Vanessa Cherruau établit un programme de dix ans pour restructurer son vignoble, renouveler son matériel et relancer commercialement ses vins (en appellations Coteau du layon Chaume premier cru, en Quarts de chaume grand cru, en Savennières, Anjou-Villages blanc et Anjou blanc). En 2018, la propriété a vendu ses moûts et raisins au négoce, sa clientèle étant essentiellement constituée de particuliers. Misant sur le chenin blanc sec, Vanessa Cherruau compte tirer profit de l’expérience en bio et biodynamie du domaine (certifié respectivement depuis 1995 et 2008).


 

 
Intervignes est édité par Vitisphere, siège social 1500 avenue de la pompignane - 34000 Montpellier
N° d'inscription CNIL 738619. Copyright © 2020 intervignes.com Tous droits réservés