Achat, vente, location de vignes, vignobles, propriétés et domaines viticoles
 
L'actualité du foncier viticole
A lire aussi sur intervignes.com
  • Les Grands Chais de France mettent un pied de plus en Bourgogne
  • La maison Gabriel Meffre mise sur l'appellation Cairanne
  • 300 grugeurs au contingent de plantation de Cognac

Jeudi 12 septembre 2019

Bruno Chamoin passe de 40 à 100 hectares de vigne en un été


La Bastide de Blacailloux étend son portefeuille de propriétés avec deux acquisitions qui lui permettent de consolider son offre en vins rosés et se diversifier davantage dans les rouges et l’œnotourisme.

Bruno Chamoin passe de 40 à 100 hectares de vigne en un été

« Acquérir à la fois le château La Martine (48 hectares de vignes en AOC Côteaux Varois de Provence) et les Vallons de Fontfresque (12 ha bio en AOC Côteaux Varois) est une opportunité unique » reconnaît Antoine Pirie, le nouveau directeur général des activités viticoles de Bruno Chamoin. Ce dernier possédant déjà la Bastide Blacailloux, affichant 40 ha bio en AOC Côteaux Varois à la suite de l’acquisition du domaine de la Julienne (10 ha) il y a deux ans (la marque n’existe plus désormais).

Ne pas être dépendant des rosés

Ayant acquis cet été le château La Martine à la famille Jaubert (possédant le domaine du Moutin à Bandol), Bruno Chamoin en a lancé la transition à la viticulture biologique dès ce début d’année afin d’accroître son offre en rosé de Provence. Jouxtant l’ancien domaine de la Julienne, la reprise des Vallons de Fontfresque à la famille Sicamois répond à la volonté de développer une offre œnotouristique. Ainsi qu’à un objectif de diversification de la production avec l’acquisition d’un terroir à vins rouges. « Nous souhaitons renforcer notre part rouges pour ne pas être dépendants des rosés et répondre à une demande croissante » souligne Antoine Pirie, qui précise que la bastide de Blacaillou produit actuellement 65 % de vins rosés, 20 % de blancs et 15 % de rouges.

4 000 hl

Passant d’une récolte de 1 000 hectolitres en 2018 à 4 000 hl en 2019, la bastide de Blacailloux indique se focaliser sur le positionnement* et l’intégration de ces nouvelles propriétés avant d’envisager de nouvelles acquisitions.

 

* : Les marques château La Martine et Vallons de Fontfresque doivent être conservées, au moins dans un premier temps.

 

 
Intervignes est édité par Vitisphere, siège social 1500 avenue de la pompignane - 34000 Montpellier
N° d'inscription CNIL 738619. Copyright © 2019 intervignes.com Tous droits réservés