Achat, vente, location de vignes, vignobles, propriétés et domaines viticoles
 
L'actualité du foncier viticole
A lire aussi sur intervignes.com
  • L'enjeu de l'approvisionnement au Cellier des Princes
  • Une politique d'investissements soutenue
  • Premier investissement japonais en Anjou

Vendredi 07 septembre 2018

La famille Moueix cède 20 % de Petrus


La propriété mythique de Pomerol compte appuyer son développement sur l’entrée d’un nouvel actionnaire, le jeune Alejandro Santo Domingo.

La famille Moueix cède 20 % de Petrus

S’offrir une bouteille de Petrus est moins un rêve pour nombreux œnophiles qu’un aboutissement pour les nouvelles fortunes. Mais s’offrir 20 % du Petrus, c’est un rêve que seul un milliardaire peut réaliser. Révélée simultanément par la RVF et les Échos, la transaction viticole daterait d’un an au moins, ce qui ne l’empêcherait pas d’être historique. Avec une valorisation estimée à un milliard d’euros pour 11,5 hectares, une transaction à 87 millions €/ha « ferait de l'hectare de Petrus le plus cher jamais vendu ».

D’après la presse, la famille Moueix a cédé 20 % de ses parts au milliardaire américain Alejandro Santo Domingo (41 ans). Possédant les nationalités colombiennes et états-uniennes, l’une des plus jeunes fortunes du classement mondial Forbes (où il figure actuellement à la 499ème place) est depuis 2011 à la tête du conglomérat familial Santo Domingo, un groupe de téléphonie et de médias, mais surtout de bière. Ayant cédé en 2005 ses parts dans la brasserie colombienne Bavaria au groupe sud-africain SABMiller, le groupe Santo Domingo est alors devenu actionnaire minoritaire du deuxième acteur mondial de la bière (avec 15 % de parts). Son poids dans la filière mondiale des bières a été consolidé par son action pour le rachat de SABMiller par le leader mondial AB InBev en 2015.

2 700 €/col

D’après les premiers éléments, cette cession doit soutenir le développement de Petrus, qui vient tout juste de perdre le statut de vin le plus cher de Bordeaux. Ce titre étant désormais celui de Liber Pater. D’après les données de Wine Searcher, la bouteille du légendaire Pomerol se vendant en moyenne 2 700 euros la bouteille, quand l’iconoclaste vin de Graves se hisse à 3 700 €/col.
 

 
Intervignes est édité par Vitisphere, siège social 1500 avenue de la pompignane - 34000 Montpellier
N° d'inscription CNIL 738619. Copyright © 2018 intervignes.com Tous droits réservés