Achat, vente, location de vignes, vignobles, propriétés et domaines viticoles
 
L'actualité du foncier viticole
A lire aussi sur intervignes.com
  • Georges Lucas, nouveau père du Château Margüi
  • Ackerman prend les clés du château de Sancerre
  • Alain Moueix vend le château Fonroque à l’assureur Hubert Guillard
  • La famille Valette-Pariente vend le château Troplong-Mondot à un assureur
  • Le négociant Louis Jadot reprend le domaine Prieur-Brunet
  • Le château Fauchey racheté par un investisseur chinois
  • Guigal rachète le domaine de Nalys à Groupama
  • Le groupe chinois Changyu investit dans le vignoble chilien
  • Restons grappés duplique groupon dans la filière vin
  • Consulter et comparer le prix des terres de vignes

Mercredi 02 août 2017

Ackerman prend les clés du château de Sancerre


L’autorisation administrative vient de valider le rachat de la propriété ligérienne par le négoce de Saumur à Marnier Lapostolle. Dont le groupe, Campari, achève de se désengager de la filière vin.

Ackerman prend les clés du château de Sancerre

La cession du château de Sancerre étant effective depuis ce 27 juillet, le négociant Ackerman l’a définitivement racheté à la Société des Produits Marnier Lapostolle (Groupe Campari). Validée depuis juin dernier par la Sociétés d'Aménagement Foncier et d'Établissement Rural (SAFER), la vente vient d’être clôturée par une autorisation administrative finale.

Avec 55 hectares de vigne dans l’appellation éponyme, le château de Sancerre produit annuellement de 450 000 cols de vins, pour un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros en 2016 (réalisé à 70 % à l’export). Filiale du groupe coopératif Terrena, le négociant Ackerman consolide son portefeuille en vins tranquilles après des acquisitions successives en Muscadet (Drouet-Frères), en Anjou (Celliers du Prieuré et domaines Beaujeau), en Vouvray (vignobles Jean-Paul Couamais)… Sans oublier Saumur (Pressoirs de France).

Si le leader des fines bulles de Loire conforte ses approvisionnements en vins tranquilles pour consolider sa gamme à l’export, le groupe Campari achève de se désengager du vignoble.

Spécialisation spiritueuse

Pour 20,5 millions euros, « la branche d’activité cédée comprend les vins de Sancerre ainsi que des immeubles, des vignes, des bâtiments d’exploitation, de vinification et des stocks » précisait en juin dernier le groupe Campari dans un communiqué. Ayant racheté il y a un an la Société des Produits Marnier Lapostolle, le groupe italien de spiritueux « confirme son désengagement complet du segment des vins tranquille ». Se séparant du château de Sancerre après avoir cédé ses vignobles italiens de vins tranquilles ou le domaine Lapostolle au Chili.

En tout, ces cessions d’actifs viticoles auraient généré 117 millions d’euros. Le groupe Campari conserve cependant son outil de production de vins effervescents, succès du Spritz oblige.

 
Intervignes est édité par Vitisphere, siège social 1500 avenue de la pompignane - 34000 Montpellier
N° d'inscription CNIL 738619. Copyright © 2017 intervignes.com Tous droits réservés