Achat, vente, location de vignes, vignobles, propriétés et domaines viticoles
 
L'actualité du foncier viticole
A lire aussi sur intervignes.com
  • Le Clos Rougeart entre les mains des frères Bouygues
  • Gignac et Saint Bauzille de la Sylve unissent leurs destinées
  • Les JA veulent attirer de nouveaux talents
  • Ackerman se positionne sur Sancerre
  • Sur plus de 10 000 hectares souhaités, 4 700 pourraient être autorisés
  • Les prix du foncier viticole sous-estimés de 10 à 15%
  • Un recul du prix des terres de vignes en Champagne
  • Les caves Rocbère misent leur survie sur le foncier viticole
  • Le drone peaufine sa technique pour détecter la maladie
  • Le groupe Henriot rachète le domaine co-fondé par Robert Parker

Mercredi 19 avril 2017

Le groupe Henriot rachète le domaine co-fondé par Robert Parker


À ses pinots noirs de Bourgogne et de Champagne, la holding familiale ajoute un cinquième vignoble : le domaine Beaux-Frères, conduit par le beau-frère du fondateur du Wine Advocate, Michael Etzel.

Le groupe Henriot rachète le domaine co-fondé par Robert Parker

Comment compter parmi les vins américains les plus réputés sans jamais avoir été noté par le critique Robert Parker ? Tout simplement en ayant été co-fondé par ce dernier, qui s’est associé avec son beau-frère Michael Etzel pour racheter une ferme à cochons et créer le bien nommé Beaux-Frères Vineyard en 1986. Trente ans plus tard, la propriété est devenue une référence du pinot noir d’Oregon, jusqu’à attirer l’attention du groupe Maisons & Domaines Henriot, qui vient d’en racheter la majorité des actions.

Situé sur la Willamette Valley, le domaine de 50 hectares (dont 14 ha de pinot noir) restera conduit en biodynamie par Michael Etzel, qui conserve la direction de Beaux-Frères. Ses co-actionnaires Robert Parker et Robert Roy sont à l’origine de cette cession de parts sociales, comme le rapporte la revue the Drink Business (qui précise que Robert Parker conserve des actions).

Portefeuille

Directeur général du groupe Henriot, Richard Moreau devient le président de Beaux-Frères Vineyard via sa filiale américaine de distribution, Maisons & Domaines Henriot America. « Nous pourrons offrir à nos clients une collection de vins parmi les plus exclusives et les plus brillantes qui soient dans les cépages rois que sont le pinot et le chardonnay » se félicite-t-il.

Depuis l’acquisition en 1995 de la maison bourguignonne Bouchard Père & Fils (130 ha de vignes), la maison champenoise Henriot n’a cessé de diversifier ses actifs. Elle a ainsi acquis en 1998 la maison chablisienne William Fèvre (80 ha de vignes), en 2008 le château de Poncié dans le Beaujolais (50 ha en appellation Fleurie, rebaptisé Villa Ponciago) et en 2004 les liqueurs Lejay-Lagoute.

À noter que le portefeuille de propriétés de la famille Henriot comporte, via la holding Henriot Inc., des propriétés espagnoles (Bodegas Luis Cañas et Bodegas Val de Vid) et italiennes (Fattoria Le Corti, Fattoria Le Pupille, Tenuta di Ghizzano, Tenta Marsiliana).
 

 
Intervignes est édité par Vitisphere, siège social 1500 avenue de la pompignane - 34000 Montpellier
N° d'inscription CNIL 738619. Copyright © 2017 intervignes.com Tous droits réservés